samedi 18 août 2012

J'étais assise tranquillement dans mon jardin, en train de réfléchir au meilleur emplacement de mon futur poulailler, lorsque j'ai tourné la tête. Et que je les ai vues ! 2 toutes petites goyaves sorties ces derniers jours, voir ces dernières heures :

goyavier goyave goyave

Il n'y a pas de meilleure récompense après des heures, des semaines, voir des mois, à regarder pousser une plante. Enfin, mis à part le jour où on goûtera nos 1ères goyaves bios 100% maison, bien sûr !

J'étais donc en train de réfléchir, à ce moment là, à notre futur poulailler. Oui, car nous avons enfin déplacé l'ancienne niche ! C'est ainsi beucoup plus facile à visualiser. J'ai donc opté pour un coin toujours à mi-ombre pour le poulailler, et un terrain mi-ombragé, mi-ensoleillé. Le sol est d'un côté en terre, avec des feuilles mortes (idéal à priori pour les poules qui aiment gratter le sol), d'un autre côté avec de la pelouse (pour y trouver de petites bébêtes). Le poulailler sera orienté vers le nord-ouest, de façon à éviter le vent de face (qui vient du sud-ouest/ouest) mais aussi pour que l'entrée soit côté soleil le plus souvent dans l'année.

poulailler.JPG

Bon, côté niche, il y a un peu plus de travail que je ne l'imaginais... Je vais démonter le toit afin de réaménager l'intérieur. Il faut que je double les parois, qui laisse passer trop d'air. Je vais rajouter un plafond, qui isolera de la tôle et me permettra de fermer les aérations avec un grillage. Je dois monter une porte et, pour finir, désinfecter et traiter contre les parasites...

 poulailler

poulailler poulailler

Mais je suis pleine d'énergie tant j'ai hâte d'avoir mes propres oeufs et de manger mes poules, encore une fois, 100% bios et non-stressées !

Par ailleurs, je nous vous ai pas parlé de notre nouveau venu, Joe, un mâle Ocadia Sinensis (une tortue d'eau douce). Sur le coup, je retiens une bonne leçon : ne jamais acheter un animal sur un coup de tête ! Mais bien se renseigner en amont... Là, j'ai craqué pour une tortue, ou plutôt, mon fils de 4 ans a craqué pour une tortue (et moi j'ai craqué sur la bouille de mon fils) à l'occasion d'une promenade sur une braderie commerciale. Déjà, me direz-vous, que font de petites tortues d'eau sur une braderie commerciale...? J'aurais du me méfier. Le vendeur m'assure que la bébête en question ne va pas tellement grandir, que son petit aquarium lui suffit et que c'est un animal qui demande très peu d'entretien. Que nenni... Après plus d'information, mais malheureusement, après achat, j'apprends que cette tortue peut atteindre 20 à 25 cm. Il lui faut une alimentation variée, qui ne se trouve pas dans le commerce (à composer soi-même). Il lui faut un bassin d'au moins 10 à 15 cm de profondeur d'eau pour commencer puis, plus tard, un vrai bassin de 2 à 3 m de large, qui va jusqu'à 80 cm de profondeur ! Et en observant mieux l'animal, je m'aperçois qu'il a été victime de négligence : il lui manque quelques griffes et il présente visiblement des carences alimentaires.

Je n'ai pas eu le coeur, devant le ravissement de mon marmaille à posséder une tortue, à ramener l'animal au vendeur escroc...

On a donc dû s'adapter... J'ai récupéré une petite piscine en forme de coquillage, trop petite pour mon fils (et inutilisable en hiver). Que j'ai mise en hauteur pour éviter les rats (plus tard, il faudra un enclos à son bassin). On a ajouté quelques - fausses - plantes aquatiques, car les tortues d'eau aiment se cacher. Un rocher et une planche de bois pour prendre le soleil (indispensable à sa croissance). Et voilà le résultat :

aquarium tortue bassine-aquarium.jpg ocadia-sinensis-Joe.jpg

Comme on n'a pas de pompe, je suis obligée de changer l'eau au moins une fois par semaine (la vidange profite au jasmin de nuit). Mais l'essentiel est là : Joe semble heureux. Il prend le soleil, change souvent d'endroit et montre de la vivacité. On adore l'observer. Bienvenue à lui donc !

Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : Journal

Contactez-moi !

Visiteurs

Compteur

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés